POLCAN2ID#: 3613
Date: 2019-11-05
Heure: 00:00:00
Par auteur:
Catégorie: Call for Papers
Sujet: Hypertensions politiques et sociales : des systèmes politiques et administratifs en crise



Appel à communications
Colloque étudiant de l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa

 

Hypertensions politiques et sociales : des systèmes politiques et administratifs en crise

 

L’Association des étudiant(e)s diplômé(e)s en études politiques (AÉDEÉP) est fière d’annoncer que son colloque étudiant annuel se tiendra le 6 mars 2020 à l’Université d’Ottawa et aura pour thème « Hypertensions politiques et sociales : des systèmes politiques et administratifs en crise ».

 

Les crises actuelles sont plurielles : elles sont climatiques, sociales, politiques. Du Chili à Hong Kong en passant par l’Équateur, la France, l’Algérie, la Catalogne et le Liban, depuis le début de l’année 2019, des centaines de milliers de personnes se mobilisent pour dénoncer leurs conditions de vie de plus en plus difficiles, s’indigner des diverses menaces envers leurs droits, et réclamer que leur voix soit entendue par les plus hautes instances du pouvoir. La récente campagne électorale fédérale au Canada a mis de l’avant de profonds clivages politiques, tant nationaux que provinciaux, concernant les politiques énergétiques, les finances et les services publics, ou encore les questions liées à la diversité. Alors que des groupes de toutes appartenances civiles prennent la rue pour faire entendre leur ras-le-bol collectif, des mouvements de dénonciation de l’inaction gouvernementale face aux bouleversements climatiques sont mis sur pied dans tous les coins de la planète à l’initiative de la jeunesse. En contrepartie, cette montée de voix populaires se produit dans un contexte où les intolérances s’accroissent et se font de plus en plus vives. La normalisation des discours haineux, sur la scène politique comme dans les espaces virtuels, ainsi que le sentiment de perte de confiance à l’égard des élu(e)s comme des bureaucraties sont autant de signes de l’état inquiétant du vivre-ensemble et de la fragilité de droits jusqu’alors tenus pour acquis. Dans ce contexte, il convient de parler d’hypertensions politiques et sociales qui ont de nombreuses incidences sur nos systèmes politiques et administratifs.

 

Les personnes intéressées à présenter leurs recherches et travaux sont invitées à soumettre une proposition de communication en français ou en anglais au plus tard le 31 décembre 2019 à 23 h 59 à colloque@aedeep.ca. Les auteur(e)s des communications retenues seront notifié(e)s d’ici le 7 janvier 2020. La proposition de communication doit comprendre un titre, un résumé (environ 250 mots, Times New Roman, caractère 12) et une brève présentation de l’auteur(e) (nom, coordonnées, affiliation institutionnelle, programme et niveau d'études). La version longue de la communication (4000 à 6000 mots) devra être envoyée avant le 18 février 2020 à la même adresse.


 

Pour toute question, contactez-nous. Trouvez-nous aussi sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter.



home



L'Association canadienne de science politique (ACSP) fournit au meilleur de sa connaissance l'information contenu dans ce message ; néanmoins, l'ACSP ne peut en garantir l'exactitude. Les opinions et résultats de recherche qui peuvent être exprimés dans ce message ne sont pas nécessairement ceux de l'ACSP, de ses membres du Bureau de direction, de ses membres du Conseil d'administration ou de ses employés. Toute personne utilisant cette information le fait à ses propres risques et ne peut tenir l'ACSP responsable de quelque dommage qui en résulterait. En outre, l'ACSP ne parraine pas, ne révise pas et ne contrôle pas le contenu des sites web accessibles via les hyperliens. Les messages sont affichés dans la langue dans laquelle nous les avons reçus.