POLCAN2ID#: 3584
Date: 2019-09-24
Heure: 00:00:00
Par auteur:
Catégorie: Call for Papers
Sujet: IPSA / AISP 2020 - Digital Dissent: Uses of Social Media in Controversial Projects Raising Social Acceptability Issues / Usage des médias socionumériques lors de controverses soulevant des enjeux d’acceptabilité sociale



Call for proposals

International Political Science Association

Lisbon (Portugal), July 2020

RC-22 - Political Communication

 

 

 

Digital Dissent: Uses of Social Media in Controversial Projects Raising Social Acceptability Issues

 

Chair: Mireille Lalancette, Université du Québec à Trois-Rivières

Discussant: Alessandro Nai, University of Amsterdam and Vincent Raynauld, Emerson College Boston

 

Over the past 15 years, digital media have redefined the repertories of political action and engagement. Formal political actors, companies, interest groups and citizens are now turning to digital platforms to inform, disseminate messages, mobilize and protest in the public space. These new political practices, facilitated by the Internet, seem particularly helpful in order to debate social acceptability issues. The notion of social acceptability has become essential when it comes to the development of projects with economic, social or environmental impacts; several controversial infrastructure or development projects (e. g. LNG ports or pipelines) have given rise to fierce political and social clashes in North America and Europe. However, we know very little about the intertwining of these new forms of engagement that social media allows when the social acceptability of projects is at stake. Are social media a vehicle for engagement and mobilization? Who are the actors that invest in these platforms and what are their objectives? How do social media strategies complement traditional protest repertories? What are the effects of such participation on the trajectory of controversies? The goal of this panel is to understand the uses of digital social media in controversies that raise social acceptability issues.

 

The contributions sought will be aimed at:

 

- Characterizing the use of digital social media in controversial contexts;

- Examining the place of these uses in the communication strategies put forward by the various actors involved in these controversies;

- Analyzing the supporting rhetoric deployed by actors on these digital social platforms, and comparing it to that put forward through traditional protest and participation repertoires;

- Characterizing the leadership that is exercised in these spaces;

- Studying the forms of dialogue between the different stakeholders in the debates made possible by the digital media.

 

Proposals with an empirical dimension will be preferred.

 

People interested to submit a proposal are invited to do so by October 24th, 2019, through the IPSA congress website: https://wc2020.ipsa.org/wc/submit-paper. The panel can be found in the RC22 – Political Communication.

 

 

 

Appel à propositions

International Political Science Association

Lisbonne (Portugal), July 2020

RC-22 – Political Communication

 

 

 

Usage des médias socionumériques lors de controverses soulevant des enjeux d’acceptabilité sociale

 

Chair : Mireille Lalancette, Université du Québec à Trois-Rivières

Discussant : Pierre Leroux, Université catholique de l’Ouest (Angers, Nantes, France)

 

Au cours des 15 dernières années, les médias socionumériques sont venus redéfinir les répertoires d’action et d’engagement politiques. Les acteurs politiques formels, les entreprises, les groupes d’intérêts et les citoyens se tournent maintenant vers les plateformes numériques pour s’informer, diffuser des messages, se mobiliser et protester dans l’espace public. Ces nouvelles pratiques politiques, facilitées par Internet, semblent particulièrement propices lors de débats touchant des enjeux d’acceptabilité sociale. Cette notion d’acceptabilité sociale est devenue incontournable lorsqu’il est question du développement de projets porteurs d’impacts économiques, sociaux ou environnementaux ; plusieurs projets controversés d’infrastructures ou d’aménagement (ports méthaniers ou pipelines par exemple) ont notamment donné lieu à de vifs affrontements politiques et sociaux, en Amérique du Nord comme en Europe. Or, nous en savons très peu sur l’enchevêtrement de ces nouvelles formes d’engagement que permettent les médias sociaux lorsque l’acceptabilité sociale de projets est en jeu. En quoi les médias sociaux sont-ils un vecteur d’engagement et de mobilisation ? Qui sont les acteurs qui investissent ces plateformes et quels sont leurs objectifs ? En quoi les stratégies déployées sur les médias sociaux sont-elles complémentaires aux répertoires de protestation traditionnels ? Quels sont les effets d’une telle participation sur la trajectoire des controverses ? L’objectif de ce panel est ainsi de comprendre les usages des médias socionumériques lors de controverses soulevant des enjeux d’acceptabilité sociale.

 

Les contributions recherchées viserons à:

 

 

Les propositions comportant une dimension empirique seront privilégiées.

 

Les personnes intéressées à soumettre une proposition sont invitées à le faire via le site web du congrès, et ce, d’ici le 10 octobre 2019 : https://wc2020.ipsa.org/wc/submit-paper. Le panel peut être trouvé dans le RC22 – Political Communication.



home



L'Association canadienne de science politique (ACSP) fournit au meilleur de sa connaissance l'information contenu dans ce message ; néanmoins, l'ACSP ne peut en garantir l'exactitude. Les opinions et résultats de recherche qui peuvent être exprimés dans ce message ne sont pas nécessairement ceux de l'ACSP, de ses membres du Bureau de direction, de ses membres du Conseil d'administration ou de ses employés. Toute personne utilisant cette information le fait à ses propres risques et ne peut tenir l'ACSP responsable de quelque dommage qui en résulterait. En outre, l'ACSP ne parraine pas, ne révise pas et ne contrôle pas le contenu des sites web accessibles via les hyperliens. Les messages sont affichés dans la langue dans laquelle nous les avons reçus.