POLCAN2ID#: 2721
Date: 2017-03-29
Heure: 00:00:00
Par auteur:
Catégorie: Conference
Sujet: Rappel- Colloque 5-7 avril 2017 à U Laval - Reflets modernes de la démocratie athénienne



REFLETS MODERNES DE LA DÉMOCRATIE ATHÉNIENNE

 

Du 5 au 7 avril 2017

 

Organisé conjointement par la Chaire de recherche du Canada en Antiquité critique et Modernité émergente (Jean-Marc Narbonne, Université Laval) et la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (Josiane Boulad-Ayoub, UQAM). Avec l’appui du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.

 

PROGRAMME

Le 5 avril à la Librairie du Quartier

Les 6 et 7 avril au pavillon Félix-Antoine Savard, local 413

 

Mercredi 05/04/2017 (18h-19h30)

Librairie Quartier (1120, av Cartier, Québec, G1R 2S5) : Table ronde sur Antiquité critique et modernité, de Jean-Marc Narbonne, avec Marc Angenot, Hans-Jürgen Lüsebrink.  Animateur : Olivier Clain.

 

Jeudi 06/04/2017, matin

Introduction et accueil (9h00—9h15)

Jean-Marc Narbonne et Josiane Boulad-Ayoub

 

Première conférence (9h15-10h00)

Jean-Marc Narbonne (Université Laval) : La naissance moderne de l’anti-platonisme politique : Cornelius De Pauw et Condorcet

Discussion (10h00-10h30)

PAUSE

 

Deuxième conférence (11h00-11h45)

Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de la Sarre) : Mably ou le refus de la démocratie

Discussion (11h45-12h15)

 

Jeudi 06/04/2017, après-midi

Troisième conférence (14h00-14h45)

Josiane Boulad-Ayoub (Université du Québec à Montréal) : L’Idéologue Daunou, théoricien du libéralisme républicain et défenseur des garanties individuelles.

Discussion (14h45-15h15)

 

Quatrième conférence (15h15-16h00)

Marc Angenot (Université Mc Gill) : Deux siècles d’argumentation antidémocratique à l’extrême gauche

Discussion (16h00-16h30)

 

PAUSE

 

Lancement du numéro spécial de Phare (16h30-18h00)

Figures et postures critiques en Grèce ancienne (présentation par les étudiants)

Cocktail offert par la Faculté de philosophie de l’Université Laval et dîner (18h00)

 

Vendredi 07/04/2017, matin

Cinquième conférence (9h00-9h45)

Yves Couture (Université du Québec à Montréal) : Hegel, Tocqueville et les Grecs

Discussion (9h45-10h15)

 

PAUSE

 

Sixième conférence (10h45-11h30)

Omer Moussaly (Université du Québec à Montréal) : Gramsci et le philosophe démocrate

Discussion (11h30-12h00)

 

Vendredi 07/04/2017, après-midi

Septième conférence (14h00-14h45)

Marie-Josée Lavallée (Université de Montréal) : Le motif de la polis athénienne classique dans les écrits de Hannah Arendt et Eric Voegelin

Discussion (14h45-15h15)

 

Huitième conférence (15h15-16h00)

Olivier Clain (Université Laval) : La liberté chez Hayek ou l’abandon d’un certain héritage grec 

 

PAUSE

 

Discussion (16h30-17h00)

 

Neuvième conférence (17h00-17h45)

Sophie Klimis (Université Saint-Louis-Bruxelles) : Autonomie, auto-limitation et anarchie : les racines grecques du projet d’émancipation démocratique chez Castoriadis et Rancière

Discussion (17h45-18h15)

 

Conclusion du colloque (18h15-18h30)Jean-Marc Narbonne et Josiane Boulad-Ayoub

 

Cocktail offert par la Chaire de Recherche du Canada en Antiquité Critique et Modernité Émergente (18h30)

 

 

Josiane Boulad-Ayoub, CM, MSRC

Chaire Unesco de philosophie politique et de philosophie du droit

membre de l'IEIM

 

 



home



L'Association canadienne de science politique (ACSP) fournit au meilleur de sa connaissance l'information contenu dans ce message ; néanmoins, l'ACSP ne peut en garantir l'exactitude. Les opinions et résultats de recherche qui peuvent être exprimés dans ce message ne sont pas nécessairement ceux de l'ACSP, de ses membres du Bureau de direction, de ses membres du Conseil d'administration ou de ses employés. Toute personne utilisant cette information le fait à ses propres risques et ne peut tenir l'ACSP responsable de quelque dommage qui en résulterait. En outre, l'ACSP ne parraine pas, ne révise pas et ne contrôle pas le contenu des sites web accessibles via les hyperliens. Les messages sont affichés dans la langue dans laquelle nous les avons reçus.